La nocturne en plein jour…

La sortie nocturne de Gilles étant tombée à l’eau, nous avons tenu à quand même faire le parcours de jour.
Emeryc, Gilles, Camille, Bruno, Yan, Michel, Pierre (le breton), Valentin, Salim, Péto et Dominique sont au rendez-vous.
Le parcours de Gilles est superbe mais… Il faut bien maîtriser la rando de nuit pour s’en sortir sans trop de poussée d’adrénaline ! 25 km dont beaucoup de monotraces, quelques passages bien techniques, idéal … de jour. Mais nous essaierons de nuit, promis ! A l’arrivée ravito royal (pizzas maison, gâteaux, bières, boissons…) comme Gilles (et sa famille) savent faire. Vive la famille Bosnay !

or

VT’Truffes 2017 : Reco de la suite de la boucle 60 km

Gilles, Dominique, Joel, Bruno, Valentin, Daniel, Raoul et Emerik le fils du voisin de Gilles sont là ce dimanche matin. Nous sommes 8 pour repérer la seconde partie de la future grande boucle de la VT’Truffes 2017. Si la première partie fait la part belle au sable ocre quasi maritime et aux chemins typés cévenol, pour la suite nous retrouvons la dure garrigue Uzétienne.
Pour le moment, nous avons un obstacle vers Flaux dû à un mono montant en partie fermé, à voir s’il est possible de ré-ouvrir ou si nous prendrons une « tangente ». La très longue descente suivante sur Argiliers reste un pur bonheur. Après le passage « délicat » sur le vieux pont romain, Gilles nous propose une « montée impossible » vers un pylône HT… Très rude sauf pour lui et son VAE. S’ensuit une mono technique qu’il faudra un peu dégager sur les bords. Encore deux montées casses-pattes pour arriver sous le stade de St Siffret (second ravito pour le 60km ? A voir…). Ensuite c’est du connu avant St Max puis la combe de l’Evescat. Ce n’est pas fini, le parcours remonte par la « montée à 5 euros » (Pari ancien entre Valentin et Maxime pour arriver à son sommet – voir vidéo) puis ça monte encore pour rejoindre la table d’orientation et enfin la belle descente de Plantery. Retour théorique par la vallée de l’Eure.
En l’état, ce sera un sacré parcours ce 60 km. Il faudra être en forme pour en venir à bout correctement. Le travail continue… à suivre.

Classement général final du Challenge Gardois 2016

CGlogo

Voici les résultats de tous nos concurrents durant cette saison de Challenge Gardois XC.
A noter deux premières places, une seconde et deux quatrièmes. Tous le monde à fait preuve d’un courage et d’une ténacité exemplaire. Ces très bons résultats couronne la saison sportive de l’école VTT d’Uzès Vélo Club.

POUSSIN – BILLOTET JULLIEN > 1er

PUPILLE – TESTE LUCAS > 6
PUPILLE – DANION LÉO > 28

BENJAMIN – SAINT MARTIN PIERRE > 1er
BENJAMIN – AYRAL MAXIME > 11
BENJAMIN – GROUSSET CAMILLE > 24
BENJAMIN – GÉRASSE GUILLAUME > 44
BENJAMIN – FAGE BENOIT > 61

MINIME – BILLOTET MATHIEU > 4
MINIME – JEAN CLOVIS > 34
MINIME – CASTELAIN RÉMI > 44

ESPOIR – AUBATERRE VALENTIN > 2sd

MASTERDAME – BLANC NATHALIE > 4

MASTER30 – BOYER CYRIL > 55

MASTER40 – JEAN DANIEL > 29
MASTER40 – BILLOTET CHRSTOPHE > 87

Finale du Challenge Gardois 2016 à Camprieu.

Pour cette finale à Camprieu, nous avions choisi de passer le WE complet sur place. L’éloignement étant la première raison et puis aussi une envie de finir la saison de façon conviviale car, cette année, l’implication des enfants, des parents et des encadrants a été intense.

Sur place dès le samedi après-midi pour la reconnaissance des parcours. Reconnaissance effectué par Dominique et Camille (encadrants) et tout nos participants. Les parcours sont très rapides avec quelques difficultés techniques et surtout beaucoup de petites relances casses-pattes. Vers 19h30 tout le monde se retrouve au « Pont du Moulin » pour le repas et, surprise, pour aussi fêter l’anniversaire de Denis (encore bien pour son grand âge…) ! Quelques bouchons sautent, la boisson pétille puis il est temps d’aller se coucher (les enfants sont déjà au lit, ils ont une course à faire eux…). Le matin, Valentin et Daniel courent. J’accompagne Valentin sur le parcours pour le ravito « on the fly ». Valentin prend un excellent départ et fait sa course, malheureusement, une défaillance du balisage l’entraîne loin hors du parcours. Le temps de revenir sur le circuit, ses chances de bien figurer se sont envolées, dommage. Daniel assure vaillamment une belle place sur un parcours vraiment physique avec de rudes portages. Pendant ce temps, familles et staff du Club installe le stand Uzes Vélo Club, il a fière allure et nous protègera efficacement du rude soleil Cévenol. Coup de stress pour Maxime qui tord son dérailleur, heureusement Romain est un très bon mécano et saura sauver le dérailleur défaillant. L’après-midi, les courses se succèdent à bon rythme nous offrant toutes leurs lots d’émotions et d’encouragements. L’arrivée étant un peu complexe, il faut souvent guider les enfants jusqu’à la « bonne » arche d’arrivée avec force cris et gesticulation. En fin d’après-midi, les remises des prix se succèdent et comme nous en prenons l’habitude, nous assurons une bonne ambiance lors des montées sur les podiums. Le speaker connaît bien nos jeunes concurrents et apprécie la bonne humeur que nous transmettons. Frédéric Moncassin (ancien coureur pro route et aussi VTT) et présent pour remettre les prix. Puis, il est enfin temps de reprendre les voitures pour le looong chemin du retour.
L’année de compétition est quasi finie pour les croiseurs (il reste juste une épreuve qui compte pour la Coupe régionale du Languedoc Roussillon, à Soubes (34) les 1er et 2 Octobre). Seul les enduristes (Allzone team Uzès) sont encore sur les pistes.

Résultat du jour :
Pré-licencié : Hugo Ayral > Premier
Poussins : Julien Billotet > Troisième
Pupilles : Lucas Teste > Second
Benjamins : Camille Grousset > 19 ème
Benjamins : Maxime Ayral > 10 ème
Benjamins : Pierre St-Martin > Troisième
Minimes : Matthieu Billotet > Cinquième
Espoir : Valentin Aubaterre > Sixième
Master 40 : Daniel Jean > 18 ème

Ici > Le classement final du Challenge Gardois 2016

ou le résumé du classement final d’uzesveloclub pour l’année 2016

resutats challenge 2016

Remoulins, rando VTT du 14 juillet

Voici une photo souvenir de notre rando du jour !!!
Nos enfants nous communiquent leur passion, et c’est pourquoi nous avons fait, en famille, la randonnée VTT du Pont du Gard ce matin. Un super moment, un super parcours, et le tout en portant les couleurs du Club d’UZES.
Les AYRAL, Les TESTE et Gérard Super Papy 🙂
Ayral-VTTok

une autre équipe du club ont fait le 35km  qui faisait plutot 40 km a 13,5 km de moyenne

Joel, bruno, thierry et gilles

très joli parcours ,beaucoup de monos très joueurs, tout ce que j’aime .
a part ce troncon a la con qu’on a du tous descendre a pied car impossible.
a ne pas mettre sur cette rando ou alors sur une boucle pour les masos.
ah j’oubliai aussi de belles rencontres sportives des alpilles et les moules étaient excellentes.

signer : Joel

A vendre : Vélo de route GIANT full carbone

Vends vélo route TOUT CARBONE marque GIANT TCR taille ML.
GIANT
Tout carbone : cadre, tige de selle, potence, cintre – Dérailleurs avant et arrière Campagnolo Record Titanium carbone
Poignées Campagnolo carbone – Roues Campagnolo NEUTRON jante arrière et rayons changés début 2015
Freins MAVIC – Pédalier carbone KUOTA plateau 50/34 Strongmight all CNC 7075 – Cassette Campagnolo 12/26 10 vitesses – Pédales TIME composite – 2 porte bidons carbone
TRES BON ETAT – Prix demandé 850 €
Contacter Philippe 06 86 65 30 39

Instant magique !

Instant magique ce dimanche lors de la sortie dominicale.
Nous n’étions que cinq, Jean-Philippe, Bruno, Martial,Roger et moi. Mais ça n’a pas duré…
A la sortie de Moussac, alors que nous roulions bon train, j’entends Bruno appeler derrière moi. Je me retourne, craignant un incident, mais il me dit simplement, « regarde, regarde ! le pigeon ! Y a un pigeon que me suit ! ».  Et en effet, un joli pigeon volait tranquillement tout près de lui ! J’appelle les autres, on ralentit un peu. Le pigeon était toujours là, nous escortant tour à tour. On s’arrête, il s’arrête aussi. On repart, il redémarre, filmé maintenant par Jean-Philippe. Un grand moment, vraiment. Au total, notre ami à plumes nous aura suivi pendant près de 3 km. Ce n’est qu’à Cruviers Lascours qu’il nous dira au revoir » à notre grand regret, nous commencions à nous habituer à sa compagnie ».
piaf

Denis

Sortie VTT du Samedi 2 Juillet 2016

L’oppidum de Gaujac :

IMG_20160702_130023Le groupe VTT du Samedi avait prévu depuis quelque temps déjà de faire une sortie pique nique à l’oppidum Saint Vincent situé sur la commune de Gaujac. Ce site, avec ses vestiges romains entre autres, paraissait offrir autant par sa distance, pas trop éloigné d’Uzès, que par sa splendeur, le lieu idéal. Ce matin donc, un tout petit groupe formé de Françoise, Gérard, Jean-Luc et Alain s’élance pour faire cette randonnée.

La première direction que nous prenons est celle de Saint Siffret par le château Bérard et ensuite par la montée, toujours un peu raide, qui mène directement sur le plateau, chemin des Planes. Ensuite le roulage devient facile, nous dépassons Saint Siffret et arrivons rapidement sur les hauteurs de Flaux, au lieu dit « Les Lauzières ». Il est tout autant aisé ensuite de rejoindre le village de la Capelle. Nous rendons visite au vieux moulin qui trône sur la colline avec ses pales gigantesques avant de nous engager dans la descente vers la vallée de la Veyre, petite rivière qui termine sa course dans la Tave. Après un court roulage très agréable en remontant vers l’amont, nous quittons la vallée par la droite. Le chemin, assez roulant au début, devient de plus en plus cassant. La roche est dure et ne rend pas le roulage très confortable mais, tant bien que mal, nous nous hissons au sommet de la colline. De là, nous n’avons plus qu’à prendre le chemin qui mène directement à l’oppidum. C’est toujours impressionnant de pénétrer dans ce lieu qui eut, en des temps anciens, une activité humaine importante. D’anciens temples, d’anciens thermes, témoins de ce passé lointain, sont encore là, suffisamment conservés pour que l’on puisse en forçant quelque peu son imagination, avoir l’impression fugace de la présence de ses habitants. Quelques gouttes de pluie viennent nous tirer de cette rêverie. Le soleil est caché depuis notre départ et les nuages paraissent maintenant bénir notre arrivée. Ces quelques gouttes passagères ont un effet rafraichissant sur nos organismes échauffés. Nous nous installons près du temple d’Apollon, rien que ça, et sortons notre subsistance de nos besaces. Instant de réconfort vivifiant, convivial et fort sympathique ! Nous repartons ensuite vers le village du Pin faisant au passage une brève halte à la tour de surveillance des incendies et à la table d’orientation. Celle-ci offre une vue dégagée d’une part vers les premiers monts d’Ardèche et d’autre part vers la vallée rhodanienne du côté de Pont Saint Esprit. Le soleil a maintenant fait son apparition et les cigales se sont mises à chanter présageant le retour de la chaleur. L’arrivée au Pin se fait par un petit sentier à forte déclivité débouchant sur le lavoir. Nouvel arrêt pour remplir nos gourdes avant de quitter le village d’abord en direction de Pougnadoresse puis de Masmolène. Empruntant ensuite l’un de nos circuits qui passe par là (N°10), nous gagnons Saint Hyppolite de Montaigu, traversons la plaine pour rejoindre le chemin qui passe sous la Commanderie de Saint Siffret et rentrons à Uzès en longeant les bois. La terrasse du café de l’esplanade nous tend les bras. Nous nous installons pour boire le dernier pot de l’amitié avant de nous séparer.

Ce circuit de près de 50 kilomètres, nous a bien plu. Il ne présente, au delà de sa longueur, aucune difficulté particulière et permet d’échapper un peu aux trajets habituels autour d’Uzès.

Les sorties du Samedi reprendront en Septembre après la nocturne du club programmée au Vendredi 16 Septembre. Venez y nombreux que diable !

Bon été à toutes et à tous.


___________________

Uzes Gaujac

Gaujac Uzes

Sortie dans les gorges de l’Ardèche du samedi 18 juin

Nous étions 9 samedi dernier pour une belle sortie dans les gorges de l’Ardèche concoctée par Hervé.
Certes la météo n’était pas engageante, elle en a même découragé deux ou trois. Mais finalement, nous sommes rentrés presque secs !
Départ de St Firmin en voiture jusqu’à St Marcel de Careiret. Là, vrai départ. Le ciel est couvert, mais ça va.
En selle, Anita, Flo, Romain, Philippe A., Hervé, Dominique L.,  Daniel J., Hugo et moi. Les parents de Hugo suivent en voiture, avec ravito et équipements. Échauffement jusqu’à Goudargues. Depuis sa chute, Flo appréhende un peu les descentes, mais ça va revenir tout doucement.  Après Goudargues, la route s’élève de temps en temps, mais rien de bien méchant. On poursuit par des petites routes sympas. Tiens, ici les villages sont décorés aux couleurs de l’Ardéchoise. C’est vrai que c’est bientôt la grande fête du vélo ! On passe l’Ardèche, il y a un peu de voitures, tourisme oblige, faut serrer à droite. Au détour d’un virage voilà la belle arche, le Pont d’Arc. Pieds à terre, une photo s’impose. L’occasion pour nous d’avoir une pensée pour notre ami Eric qui nous a quittés voici tout juste un an. Sûr que de là-haut, c’est lui qui nous protège de la pluie !

Sortie-gorges-de-l'-Ardeche
On repasse l’Ardèche et là, ça se complique un peu. Il vaut mieux tomber la plaque car les 3 km à venir présentent  des passages à 9/10%. Chacun monte à sa main, encouragé au passage par Christine et son mari, postés en haut de la pente et admiratifs des efforts accomplis !
Au sommet, arrêt obligé pour admirer la vue sur les gorges et souffler un peu. On remplit les bidons. Déjà 60 km couverts. Allez, dans 25 bornes, c’est la pause déjeuner ! Mais d’ici là, il faudra s’avaler la dizaine de toboggans qui font si mal aux jambes, surtout quand on commence à être un peu « entamé ». Pas grave, les plus costauds aident les autres.  Le ciel tient toujours. 85ème, arrivée à St Martin d’Ardèche pour un demi bien frais et un repas sympa en terrasse. Hugo a mal aux jambes et sagement décide de monter dans la voiture. Il a très bien roulé et s’est quand même avalé plus de 1100 mètres de dénivelé positif !
C’est reparti, tranquillement, pour les 40 km restant. Pas vraiment plats quand même…. Hervé a beau expliqué à chaque bosse que « c’est la dernière », les filles commencent à douter sérieusement…… D’autant que certaines sont quand même bien pentues. Mais ça finit toujours par passer, même si les jambes commencent à brûler chez certains (nes). C’est là que Eric, de là-haut, a eu une drôle d’idée : « puisque les jambes brûlent, je vais leur envoyer un peu d’eau ! »  Et effectivement, dans la descente de la Valbonne, un bel orage s’abat sur nous. Certains s’équipent, d’autres continuent sous l’eau. En bas, le soleil à nouveau. Il sera le bienvenu car nous sommes bien trempés pour la plupart. Les 15 derniers km sont vites avalés, malgré les quelques sempiternelles « dernières bosselettes » qui feront grincer les dents féminines…..
Arrivée, enfin. 125 bornes pas faciles mas très agréables. Un grand merci à Hervé, maître d’oeuvre de la sortie. Le groupe, suivants y compris, est ravi. Dernier orage qui nous oblige à embarquer rapidement dans nos véhicules.  Allez, on rentre faire sécher tout ça !
Denis