DH du Mont Bouquet

Météo très difficile ce WE. L’orage n’a pas permis de faire la 2eme manche.
La 1er manche c’est déroulée sous une pluie fine. La descente était glissante mais roulable. 100 pilotes au départ avec les meilleurs régionaux et quelques extérieurs. Enzo a fait une super course il fait coup double, il gagne la catégorie cadet et la catégorie sport (semi rigide). Il a vraiment passé un palier, il a battu les meilleurs régionaux qui roulent en tout suspendu. Il termine 18eme scratch toute catégories. Il tournait autour de la gagne depuis quelques courses 2em 3em 2em et enfin 1er.

DH-bouquet

Vraiment bravo à lui car il fallait vraiment un gros coeur pour se lancer dans cette descente de plus de 4 mn à gros dénivelés -350m !
Prochaine étape Chanac (48), le 1 et 2 mai où il faudra confirmer.

DH du camp de César

Aujourd’hui ça a encore envoyé du lourd à la DH Laudun 250 participants avec un plateau très relevé 5 coureurs de niveau mondial et top 5 national.
C’est le Calvissonnais de Vouvoulracing Rudy Cabirou qui a eu le dernier mot en 1mn 52s. 2eme Faustin Figaret Commencal/Calvisson à 1s et 3eme le nimois Patrick Thome.
Pour nos 2 jeunes cadet ça c’est bien passé, pas de chute les deux sont à l’arrivée. Les mamans ont tremblé, elles étaient prises entre le sentiment de voir leur fils prendre du plaisir mais en pensant fortement s’ ils pouvaient changer de discipline et jouer au ping-pong ça serait moins stressant. Les papas eux à l’inverse ont motivé les garçons pour gagner quelques secondes.

DH-cesar

Au final Enzo Faure termine 14eme/42 cadets en 2mn 20s. Bon résultat pour sa 2eme course de DH. Enzo apprend et progresse à chaque sortie ll prend ses marques, il est appliqué et ne tardera pas à monter dans les classements.
Enzo Bosc termine 8eme/42 cadets en 2mn 15s et cerise sur le gâteau il est 2eme dans la catégorie sport (vélo avec 1 seule suspension à l’avant). Il a terminé à 2s d’Alex Saint Diziera jeune du César bike qui était dans son jardin.
C’est le 3eme podium en 1 mois souhaitons lui que dans quinze jour à Salindres il soit sur la plus haute marche ?
Un beau weekend de Pâques ou les Enzos ont eu la banane et ont fait briller le maillot du club.

Laurent IAMPIETRO au GP de la Tour Magne à Courbessac

Premières réactions de Laurent après sa première compétition de la saison : Comme les weekend  précédents mes allergies étaient au rendez vous.. Les nuits sont assez difficiles mais la motivation est là comme d’hab! 

LaurentLampietro

Comme prévu un gros plateau régional et une rampe finale de 2km! Et 5 tours à parcourir. Ça démarre à fond.. Quelques coups partent mais au pied du 1er passage de la bosse c’est très serré, ça roule à 40km/h dans les ruelles de Coubessac je suis mal placé mais à l’abri.. Dans les portions dures un coup d’une 15aine de costauds prend quelques longueurs mais le temps que je me réveille et que frotte pour passer, il y a 50m! Je donne tout pour y aller, je monte même la bosse à plus de 30km/h de moy!!! À la bascule ça démarre de plus belle devant.. Il me manquera quelques dizaines de mètres mais je suis à bloc et je décide d’attendre le paquet. Le tour qui suit ma Fc ne descend pas..mes bronches brûlent..le nez coule..mes allergies me rappellent à l’ordre..je monte la bosse à la rue dans le paquet et je m’arrête en passant la ligne! CUIT LE TYPE!

Sortie du Samedi 18 Avril 2015

La colline aux totems :

Françoise, Camille, Catherine, Gilles, Dominique et Alain se retrouvent aujourd’hui pour une randonnée vers Collorgues et Aubussargues.

Nous prenons tout d’abord la direction de Montaren puis celle de Serviers par le chemin de plaine qui longe plus ou moins la route d’Uzès à Alès. A Serviers, nous grimpons dans le village et suivons le sentier qui va déboucher dans la Bouscarasse. Nous la traversons de long en large pour nous rapprocher peu à peu de Foissac. Bifurquant à gauche, nous empruntons une petite route qui s’élève en direction de Collorgues. Celle-ci grimpe assez fort par endroits et provoque un étirement du groupe. Dominique et Gilles caracolent en tête. Arrivés au sommet, nous redescendons un peu de l’autre côté et prenons sur notre gauche un sentier qui conduit dans la zone des « totems ». Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un endroit où, déambulant à travers la garrigue, on trouve d’étonnantes constructions lithiques érigées verticalement et sensées, pour certaines, représenter un animal ou un poisson, pour d’autres, défier les lois de la pesanteur par un empilement hétéroclite. C’est de l’art dans la nature excitant la curiosité du promeneur.

totem

Il y a aussi dans ce secteur un vieux vélo tout rouillé datant des années quarante du siècle dernier et peut être plus, en exposition sous un gros arbre. Nous quittons la place pour nous rendre sur un autre site tout autant sinon plus prestigieux puisqu’il s’agit de l’endroit où ont brouté il y a quelques 45 millions d’années des animaux herbivores de l’éocène supérieur. Les empreintes de leurs sabots laissées dans les sédiments se sont fossilisées et ont traversé les siècles pour arriver intactes jusqu’à nous. Chapeau aux paléontologues qui ont su les reconnaître, les identifier et les dater. Nous revenons ensuite au sommet de la colline où un monotrace, découvert depuis peu par Gilles et moi même, nous attend et nous conduit à travers la forêt de chênes et de pins vers la Madone juste à côté de l’antenne d’Aubussargues. Quelques petits gâteaux tirés du sac de Catherine sont les bien venus. Merci Catherine pour ton attention. Un peu plus bas nous faisons une halte au point de vue signalé par balisage par la CCPU. De là, nous pouvons admirer le mont Bouquet et la campagne environnante. Nous poursuivons par le chemin des « anes », baptisé ainsi en référence aux promenades organisées avec cet équidé. La descente vers la rivière « Le Bourdic » est sublime, la remontée est supplice. Mais Aubussargues est bientôt là. Direction le lavoir et le petit sentier chaotique qui y mène avant de déboucher sur la route qui conduit à Serviers. Nous cheminons ensuite dans le grand serre d’Aureillac par ses petits tours et contours pour atteindre le lavoir d’Arpaillargues. Traversant la rivière des Seynes, nous revenons à Uzès après avoir effectué un magnifique circuit rempli de toute sorte de curiosités admirables.

Cette somptueuse promenade à travers une campagne fleurie de toute beauté nous a tous enchanté. Le bonheur n’est pas seulement dans le pré. Il est partout.

_____________________

Pour voir la trace GPS sur une carte cliquez ici

Sortie VTT avec Istres sport

Chacha est l’illustre organisateur des sorties VTT du club d’Istres, grosse structure de plus de 300 adhérents. Ils sont venus rouler, sur une journée, autour de Foissac. Bruno, Gilles, Marc (le revenant) et moi-même nous les avons accompagné. Bin, les gars (et les filles) d’Istres c’est pas des tristes !. 48 km d’un superbe parcours VTT entre Foissac, Arpailllargues, St Médiers, Boudiguet, etc… Le tout entrecoupé d’un arrêt Apéro / Barbecue a côté du gour de La Baume, digne des meilleurs.

foissac

Chacha et sa troupe sont particulièrement accueillants et sympathiques. A nous prochainement d’aller rouler sur leur terre ! D’ici là nous (Bruno, Gilles, Thierry et moi) retrouverons Istres sport sur 3 jours de VTT dans le Lubéron pour l’ascension, l’assurance d’un grand et bon WE de VTT. Dominique

Sortie du Samedi 11 Avril 2015

La Chapelle Saint Jean :

La sortie d’aujourd’hui est prévue autour de la Chapelle Saint Jean à la Bastide d’Engras où se trouve un de nos circuits permanents balisés FFC. L’objectif de la rando est de vérifier le balisage et de réactualiser son tracé. Le départ est fixé à Saint Quentin la Poterie à 14 heures 15.

Sur la place du marché, nous trouvons Françoise qui, pour une fois, n’a pas eu de trajet à effectuer pour venir nous rejoindre, Camille, Nadine, Salim, jeune nouveau venu dans notre groupe et Alain.

Notre roulage commence à travers les ruelles de Saint Quentin et se dirige vers la sortie du village en direction de Saint Victor des Oulles. Aux dernières maisons, nous prenons une petite route sur notre gauche qui nous mène vers la Madone de Saint Quentin. Nous traversons ce lieu en suivant toujours le balisage des circuits 7, 8 et 9. Plusieurs balises ont déjà du être remplacées par nos soins sur le parcours. Au fur et à mesure de notre avancée le retard s’accumule car les arrêts sont fréquents. Nous laissons donc la partie « sablons » de côté pour nous porter directement au village de Vallabrix et reprendre notre balisage à partir de ce point. A la sortie du village, nous nous orientons plein Nord, à travers les « Grands Bois », en direction de la Bastide d’Engras. Le village est bientôt atteint et nous prenons la direction de la chapelle Saint Jean. Dès l’entrée dans la forêt de pins, nous sommes stoppés par un arrêté municipal déconseillant la pratique du chemin à cause des nombreux arbres qui ont chuté lors de la dernière colère d’Éole. Mais, nous sommes venus pour vérifier le circuit dans cette zone aussi, il nous paraît opportun de faire un état des lieux précis de l’endroit. Nous décidons donc de poursuivre notre chemin et de contourner ces quelques « allumettes » qui barrent le passage. Peu après, nous retrouvons le sentier et pouvons continuer tranquillement. Il y a une belle descente pierreuse qui conduit à la chapelle. Salim la dévale à toute allure. Au bas de la pente, cela se solde par une roue crevée due à un pincement. Changement de chambre à air et instant de repos sur l’herbe devant la chapelle. Nous poursuivons ensuite pour nous rendre dans une autre zone boisée de pins. Nous rencontrons d’autres arbres couchés qui ne freinent pas plus notre ardeur que ceux rencontrés précédemment et nous sortons peu après de cette forêt après y avoir serpenté sans encombre particulière. Le retour par les bois, même s’il est aisé, demande un certain temps. De son côté le balisage a souffert d’inattentions malveillantes et sa restauration a déjà pas mal retardé notre progression. Nous finissons donc tout simplement le parcours en suivant son tracé normal et atteignons Saint Quentin en fin de journée. Une petit verre offert par Françoise au bistro du marché clôt ce bel après-midi.

Ce circuit malgré quelques embûches a bien plu à chacun d’entre nous. Salim, dont c’était la première sortie, a montré beaucoup d’adresse dans son pilotage et de ressource dans son pédalage. L’impétuosité de sa jeunesse en fera une excellente recrue. Vu les circonstances, le balisage n’a pas pu être effectué correctement. Malgré tout, le circuit 9 est praticable sans souci jusqu’à La Bastide. En attendant le dégagement complet des chemins et leur mise en sécurité totale pour le public, il vaut mieux remonter dans le village en direction de Saint Laurent, bifurquer à la sortie sur la gauche et reprendre ensuite le circuit normal en direction de Saint Quentin la Poterie. Cela supprime quelques kilomètres, les plus beaux certes, mais c’est la meilleure façon de ne pas se priver entièrement de ce beau parcours. Quant aux circuits 7 et 8, leur balisage n’est pas entièrement achevé mais, il le sera prochainement. Ces derniers n’ont subi aucune dégradation et peuvent par conséquent être empruntés à tout moment.

____________________

Annulation du TRJV 2015

tristeContraintes administratives et difficultés diverses (notamment climatiques) nous obligent, la mort dans l’âme, à annuler la manche uzétienne du TRJV  que nous devions organiser le 24 mai prochain. Nous en sommes sincèrement désolés mais ne baissons pas les bras pour autant et comptons bien mettre en place une épreuve VTT en 2016 en plus de notre traditionnel vetathlon de Saint Siffret.