Sortie du Samedi 28 Mars 2015

Sortie du Samedi 28 Mars 2015

Circuit des sablons

Aujourd’hui un bon petit groupe s’est formé pour la sortie hebdomadaire du Samedi. Il y a Françoise, Catherine, Camille et son petit Pierre, notre coqueluche à tous, Gilles, Bruno et Alain.

La sortie se dirige vers Saint Victor des Oulles via la plaine. Arrivés sous le village, nous nous engageons dans la partie dite des « sablons » et prenons le chemin ascendant qui nous mène en surplomb de la carrière de Vallabrix. La montée n’est pas facile, truffée de parties piégeuses dans le sable et les ornières dues aux violents orages. Nous atteignons le point haut et roulons en direction de la sortie des carrières au-dessus de Saint Victor. L’endroit n’est pas, lui non plus, facile à négocier car la zone n’est pas franchement accueillante. Mais le groupe du Samedi est composé de vététistes courageux, intrépides, volontaires, audacieux et perspicaces (c’est tout). Aussi nous rejoignons malgré toutes les difficultés la petite route au-dessus de Saint Victor. Après un brin de roulage sur celle-ci, nous prenons un chemin sur notre droite et entrons dans le lieu dit « Rouziganet », boisé d’une belle forêt de chênes. Nous passons sous le terrain de Moto-Cross, traversons la carrière où sont extraites les argiles et venons sortir dans « Coucouyon » près du carrefour de Flaux sur la route de Bagnols. Nous roulons en direction de Flaux par la route des Lauzières jusqu’à prendre un joli monotrace qui se dirige vers le Mas des Agasses. Juste avant celui-ci nous tournons à droite sur un large, très large, méga large DFCI (où s’arrêteront-ils?) et coupons la route de Valliguières en un lieu que les chasseurs locaux appellent « la borne ». Le chemin que nous empruntons, en face, mène à la « Pierre plantée ». Nous la dépassons, bifurquons à droite pour nous engager sur le chemin qui mène aux « Montagnes », près du champ de tir de Saint Siffret. Mais, nous n’allons pas jusque là. Par un monotrace descendant qui se roule à bonne allure, nous entrons dans le « Contract » et descendons le Vallon de « Caunaries » qui a subi lui aussi les outrages des intempéries. Nous le quittons un peu plus bas pour le monotrace qui vient déboucher à la cabane des chasseurs au-dessus d’Argilliers. De là, nous venons sur Saint Siffret et arrivons à Uzès après 39 kilomètres de roulage.

Le circuit d’aujourd’hui présentait quelques difficultés de taille à certains endroits et des passages techniques dans leur franchissement à d’autres endroits. Hormis ces points, il y a eu beaucoup de zones roulantes notamment dans la partie plaine et sur le plateau de retour vers Saint Siffret. Sa longueur était peut-être un brin excessive mais il est bon de temps en temps de s’entraîner sur des distances un peu plus longues. Le gain en endurance est à ce prix.

____________________

Le meilleur porte vélo du monde

Bonjour à tous.
Je change de voiture, je me sépare donc de ma SKODA OCTAVIA Combi.
Année 2008 – 170.000 km – Moteur 1,9 TDI 105 Ch.
Octavia
Image non contractuelle, mais ces voitures sont surtout connues sous cet aspect…


Voiture très sobre et ultra fiable. Clim’, prise MP3… le rapport équipement / prix est toujours favorable sur cette marque. Ami cycliste, le gros avantage de cette voiture c’est bien sur sa capacité de chargement. Vous pourrez charger vos vélos sans aucun soucis, ils voyagerons à l’abri aussi bien que vous. Que ce soit mon grand VTT 29’pouce taille XL ou mon route cadre 60, ils rentrent dans le coffre (sièges rabattus) sans démonter quoi que ce soit. Vous connaissez ce type de voiture, elle accompagne le Tour de France depuis des années.

Prix : 4500 € + CT – Contact, Dominique : 06 25 80 70 63
N’hésitez pas, je doit la vendre assez rapidement. A ce prix là, le vélo qu’elle sera amenée à transporter coûtera certainement plus cher :)
A bientôt.

Sortie du Samedi 21 Mars 2015

trio_2015_03_21Boucle du Mas de l’Ancienne Eglise

Catherine, Nadine et Alain sont partants pour cette nouvelle édition. Nous nous dirigeons dans la plaine du côté de Jol. Nous passons devant la cabane des chasseurs située sur le plateau des bois de Larnac après avoir emprunté un joli monotrace ré-ouvert depuis peu, certainement par des chasseurs, et rendu tout à fait praticable. Nous descendons ensuite en direction du Mas de l’Ancienne Eglise, hameau de Belvezet et prenons le PR sur notre gauche. Traversant les Seynes à gué, nous nous engageons dans la combe où coule la rivière qui va sortir en aval au gour de Conque. Le chemin est un cul de sac et ne mène pas bien loin. Il s’arrête en un endroit magnifique encaissé entre deux parois rocheuses le long de la rivière et vaut bien un petit détour. Nous en profitons pour faire quelques photos et repartons en direction de la combe de Pousselargues. Mais avant de l’atteindre, il faut s’attaquer à une montée interminable sur des roches en saillie érodées par le temps. La descente de la combe et le retour par la plaine à Uzès ne posent aucun problème.

Le ciel menaçant ne nous est pas tombé sur la tête. Cette sortie a été très agréable. Nous avons pu admirer le magnifique panorama qu’offre la descente vers le Mas de l’Ancienne Eglise, apprécier le spectacle de l’écoulement des Seynes dans une combe sauvage et profonde. Bref, profiter au mieux du plaisir des balades en VTT dans une nature encore préservée et authentique.

________________

Uzès au 1er Cochon’duro !

enduro1
Le 15 mars 2015 Cyril et les 2 Enzo ont participé au Cochon’duro 1er enduro de la saison dans le Var à Bras à coté de St Maximin la St Baume. Le samedi nous avons reconnus 2 des 5 spéciales au programme du dimanche.
Durant les reconnaissances, les papa des 2 Enzo sont souvent passés à pied trop technique, trop glissant un truc physique et corones quoi.
Le dimanche, il a plu, beau plu… Sur les 320 engagés 250 ont participés les autres ont jeté l’éponge !
Sous la pluie nos 3 coureurs ont pris le départ ensemble vers 10h30 pour 3h00 de course. Ils ont bien galéré mais à l’arrivée quelle satisfaction ! Malgré le froid, le vent et la boue ils ont rallié l’arrivée, c’est déjà une perfomance vu les conditions climatiques.

enduro2

Le classement avec 200 finisher :
Cyril Boyer 76 scrach et 13ème de sa catégorie.
Enzo Faure 66 scrach et 5ème cadet.
Enzo Bosc 32 Scrach et 2ème cadet à 5 secondes de la victoire…

Le weekend c’est super bien passé très bonne ambiance. Cyril a joué au grand frère et les papa ont fait l’assistance. Vraiment bravo à tout les 3 pour avoir dévalé les 5 spéciales aux dénivelés négatif moyen de 15% + les 5 remontées. Nous avons vu des jeunes techniques, solidaires, courageux qui sont allés cherchés les secondes une à une. Avec la pluie nous sommes revenus comme des cochons.

Cerise sur le gâteau 1 podium pour le club.
Vive le sport. Nico

Challenge Gardois XC de Caveirac.

Les plus jeunes ont couru samedi après-midi sous le soleil. Une très bonne participation de nos concurrents, Ethan a très bien progressé, il a fini dans le peloton. Pierre et Rémi ont fait vaillamment leur course, Camille a été victime d’une erreur de parcours et malheureusement Mathieu à cassé sa patte de dérailleur alors qu’il était dans le bon groupe et a fini les 2 derniers km en courant !

caveirac

Le dimanche Valentin et Pascal ont eu moins de chance côté climat. En effet le parcours c’est révélé être particulièrement boueux. Pascal est 23ème master et Valentin 6ème espoir, une belle perf !

Sortie du Samedi 14 Mars 2015

La boucle de Flaux :

Aujourd’hui c’est le retour de Françoise qui n’a pas roulé depuis 1 mois et demi suite à une côte fêlée après chute en VTT. Avec Catherine et Alain c’est un petit groupe de 3 qui s’en va faire un circuit du côté de Flaux.

Nous nous dirigeons dans la plaine, passons le Mas Laurent, Rocheferrand, la cave coopérative de Saint Siffret et atteignons bientôt le mont Oratoire. Nous le contournons par la droite pour aller à travers champs et vignes en direction des bois situés sur la route de Bagnols après le village de Saint Hyppolite de Montaigu. Là, nous prenons un chemin qui nous conduit vers le village de Flaux, exactement près du cimetière. Nous passons devant et prenons une petite route qui dessert une centaine de mètres plus loin une ou deux habitations. Un sentier y fait suite. Nous l’empruntons et débouchons au quartier de l’Archimbelle au-dessus de Flaux. Ensuite, par un monotrace bien sympa, nous atteignons le plateau et traversons la route Flaux-Valliguières. Nous évoluons sur les chemins jusqu’à nous retrouver dans la descente un brin chaotique de la combe du puits de Vayer. Cette dernière, lorsqu’on la suit jusqu’au bout débouche à Castillon à hauteur du mas de Rafin. Notre intention n’est pas d’aller aussi loin mais, de remonter ensuite par la combe de l’homme mort en direction de la Pierre Plantée. Le roulage dans la combe de Vayer, pour ceux qui la connaissent, est merveilleux, au milieu d’une végétation bien fournie qui maintient le lieu à l’ombre même en été. Mais, l’eau de pluie a tendance à y ruisseler et à y laisser ses traces : grosses flaques, ornières, pierriers. Les orages de l’automne dernier n’ont pas épargné l’endroit. Aussi nous ne tardons pas à nous retrouver dans la difficulté lorsque des cavités de 2 mètres ou plus de profondeur barrent le chemin sur plusieurs longueurs. Le passage, à pied, n’y est pas aisé mais il se fait tout de même. Nous rencontrons des chasseurs qui, tronçonneuses à la main, tentent de restaurer ce qui peut l’être. Leurs moyens sont les leurs propres: aucune aide des autorités publiques. Pas d’argent ! Alors qu’il s’en dépense inutilement ailleurs pour faire de véritables autoroutes forestières. Sans vouloir polémiquer, je me demande comment sont établies les priorités car les pompiers ne pourront jamais intervenir dans cette combe si rien n’y est fait et si le feu s’y déclare. Le début de la combe de l’homme mort s’est transformé avec les intempéries en un véritable pierrier dans lequel la progression est difficile et demande une grande vigilance au niveau du pilotage couplé à un pédalage nerveux. Revenus sur le plateau, nous roulons en direction de Saint Siffret. Avant le village, nous bifurquons à droite et descendons dans la plaine pour rentrer à Uzès par le chemin qui passe auprès du château de Plantéry.

Le circuit d’aujourd’hui s’est effectué pour une première partie dans la plaine, sans difficulté particulière, même si le vent  avait tendance à ralentir notre progression. L’autre partie s’est avérée plus délicate surtout lorsque nous avons abordé la descente dans la combe de Vayer. Mais le VTT sans difficulté n’est pas du VTT. Françoise a très bien tenu le choc malgré sa blessure et son manque d’entraînement. Catherine s’est montrée plus forte que la semaine dernière et plus habile dans les passages techniques. Les quelques 33 kilomètres que nous avons parcourus ensemble resteront un bon souvenir dans nos esprits.

_______________________

TRJV d’Aragon

Pendant que les adultes testent les bienfaits du bain de pied, les jeunes pédalent…

aragon

Classement général après les épreuves d’orientation et de XC.
Benjamin : Billotet Mathieu 23 ème – Saint Martin Pierre 30 ème
Minime : Castelain Rémi 37 ème
Cadet : Bosc Enzo 16 ème

Rando et repérage, un dimanche à VTT…

-4 C°, 7h30 du matin… Pendant que Bruno roulait dans la boue collante et liquide puis le sable sur les 50 km du beau tracé de la rando de St Paul 3 châteaux. D’autres attendaient l’après-midi et une température printanière pour aller repérer d’éventuels circuits pour le TRJV du mois de Mai. Circuits parcouru sous la houlette de Gilles et Valentin. Une belle embardée de Jean-renaud plus tard (sur la photo on ne voit que ses pieds…), nous avons la certitude que le lieu se prête magnifiquement à une compet’ de XC bien nerveuse. Nous débattons de tout cela au café de Sanilhac où nous préparons notre argumentaire pour le soumettre à notre pointilleux président. Bref, un bon dimanche pour tous !

st-paul

Sortie du Samedi 7 Mars 2015

Rando campagnarde autour de Sanilhac

Nous sommes 3 au départ de la balade du Samedi: Catherine, Yann et Alain.

Cette sortie se fait tout d’abord en direction des « Capitelles de Blauzac », comme la semaine précédente, mais en y accédant par le petit pont romain. Après une petite incursion sur ce circuit, nous revenons dans la plaine entre Malaïgue et le mas des Allughens par un petit chemin descendant tout à fait praticable et sympathique de surcroît. Nous suivons la petite route jusqu’à Blauzac, traversons le village pour prendre le chemin de Fontête et bifurquer à droite sur un petit monotrace qui contourne le reste du village. Celui-ci est tout à fait praticable sauf une petite partie qui est quelque peu vaseuse. Yann ne voulait pas salir son VTT rutilant. Perdu. Demain à Saint Hillaire de Brethmas, il sera le seul à avoir un vélo crotté….. Nous roulons un peu sur le macadam pour nous transporter jusqu’au chemin balisé FFT après le croisement Blauzac/Sanilhac. Nous continuons sur ce chemin balisé, dépassons le village de Sanilhac et venons couper la route qui mène à Collias aux environs du dolmen. Là un sentier roulant parsemé de légères embûches, nous ramène sur la petite route qui conduit au Mas de la Garonne. Nous rentrons à Uzès par Sagries et la petite route toujours défoncée qui revient sur Pont des Charrettes.

Ce circuit de trente kilomètres et des poussières, ne présente aucune difficulté particulière. Il est ludique tout au long du parcours. Les dénivelées sont faibles. Catherine a pu éprouver quelques difficultés par moment mais ceci est du à son manque d’entrainement actuel. Elle en garde toutefois un bon souvenir et sera là Samedi prochain.

_____________________________

Challenge Gardois XC, 2ème manche aux Fumades

Deuxième manche du Challenge Gardois XC aux Fumades. Voici les classements et un petit commentaire de Rémi (à droite sur la photo).

CG2

« je récupère bien, mes impressions : pour ma 2 ème compétition je me suis sentit plus à l’ aise que la première fois, le parcours m’a plu malgré qu’ il était glissant, je ne me décourage pas, l’année n’est pas finie, avec vos conseil j’espère vous étonner ! » Rémi.
Classements, cliquez ici > resultats