A vendre : Capteur de puissance et Roue carbone

Vends ensemble Capteur de puissance CycleOps POWERTAP SL+ composé de: – Moyeu(alu/carbone) monté sur roue alu DT SWISS RR465, avec pneu usagé Vittoria Rubino Pro Slick, corps de cassette Campagnolo (vendu sans cassette). – Compteur jaune de données avec support cintre + ordinateur. – Ceinture cardio jamais servie. – Logiciels d’entraînement: Power Agent + Training Center. Le tout en très bon état, prêt à utiliser. Valeur de l’ensemble neuf: 1600€. Prix de vente: 800€. Tél: 06.61.24.35.15. Georges LESTAGE.

Vends paire de roues carbone ZIPP 303 FIRECREST année 2013. Moyeux + blocage ZIPP. Corps de cassette Campagnolo adaptable 10 ou 11V. Vendues sans cassette, avec boyaux en bon état (Continental Sprinter AR + Mavic AV). Excellent état, entretenues, utilisées sous temps sec. Valeur neuves: 2300€. Prix de vente: 1000€. Tél: 06.61.24.35.15. Georges LESTAGE.

TELETHON 2016 : Sortie vélo encadrée

telethon

Comme l’année dernière, dans le cadre du téléthon, nos organiserons une sortie route et une sortie VTT. Rendez-vous ce samedi 3 décembre à 13h00 du point de départ habituel au bas de l’Esplanade de la poste d’Usés.
Ces sorties seront accessibles à tous, les encadrants se partageront, si nécessaire, pour accompagner les groupes de niveaux différents.

Chacun donnera ce qu’il veut. Le club arrondira la somme ainsi récoltée au profit du Téléthon.
Venez nombreux et n’hésitez pas à le faire accompagnés de vos proches.
A samediDenis

3C à Congenies – Cyclo-Cross de Nîmes. Le WE compétition du Club

3C de Congenies
La grosse perf de Maxime !

Voici son commentaire : Très grosse journée pour moi aujourd’hui avec ce matin la première manche des 3c ou avec mon coéquipier et ami Mathias Foreau on remporte le classement scratch et nous battons le record de l’épreuve, je bat également le record du temps VTT !! Et l’après-midi je me suis aligné sur le cyclo cross de Nimes ou je fais au chute au premier tour alors que j’étais 2ème, je termine quand même 7eme scratch et 2ème senior !! Très content vu la fatigue du matin.
Un grand merci à tous les gens qui me soutiennent de prêt ou de loin !!

Cyclo-cross de Nîmes

Nos jeunes étaient aussi au Cyclo de Nîmes. Il y avait Pierre, Mathieu, Camille, Julien et Clovis.Pierre fait 10ème de sa catégorie, Mathieu 7ème sur 50. Camille, Julien et Clovis ont très bien roulé. Bravo à tous. Parions qu’il vont briller la semaine prochaine au Cyclo-cross d’Uzès.

La der des der…

Octobre premiers frimas et pourtant quelques courageux sont de nouveau là pour braver ces premières température hivernales. Après l’Ardèche et ses gorges, après le Ventoux et sa « cote », après les domaines des cotes du Rhône, nous voici dans les Cévennes. Depuis le temps qu’on devait y revenir. Alors sur un parcours tracé par Daniel, l’enfant du pays, Daniel C, Anita, Flo, Laurent , Maurice (le vététiste du jour),Dominique ( mais pas le grand),Daniel D (le régional de l’étape), William, Jean Luc, Hugo et moi Hervé nous nous sommes lancés sur les pentes cévenoles accompagnés de notre inamovible équipe d’assistance Christine et Laurie. Après quelques kilomètres bien trop courts, la pente est la pas très dure mais longue, mais longue, demandez à Maurice. Enfin la croix de berthel, signe le point culminant de la sortie, après c’est du billard pour tout le monde, l’assistance n’a même pas besoin d’intervenir. Dans un paysage des plus grandiose et sous un soleil qui réchauffe les organismes, nous avalons les kilomètres. Ca y est on se rapproche de la fin, il y a un choix à faire direct vers le resto ou on fini le parcours. Certains et surtout certaines, aimeraient bien rentrer, mais sur les conseils éclairés de Daniel on prend tous la décision du parcours « c’est pas pentu disait il » et bien il faudra demander l’avis aux filles. Allez c’est terminé, on rentre et bien non Daniel amène quelques volontaires finir le parcours pendant que les autres rejoignent déjà le bistrot. Et la après un faux plat montant tranquille, la descente vers chamborigaud et la surprise du chef, une descente digne du film « les cracks » pour ceux qui connaissent. A l’arrivée je pense que l’ostéo aura du boulot pour tout remettre dans le bon ordre, mais malgré tout quelle magnifique journée, détendue sympathique ou personne n’a râlé. Encore un grand merci à notre équipe suiveuse attitrée encore aux petits soins avec nous et qui est la pour rattraper les fuyards, assurer le ravito, faire le reportage photo et dynamiser tout le monde dans les passages dur. Allez vivement le printemps qu’on reparte vadrouiller. Hervé

Belle recrue pour UZES VELO CLUB

maxLicencié la saison précédente à Millau, Maxime HEROLD, 22 ans, enfant d’Uzès, a décidé cette année de revenir vers son club « de coeur », celui qui l’a vu grandir au sein de son école VTT, vu franchir tour à tour les échelons de la hiérarchie cycliste. Depuis l’année dernière déjà, Max avait décidé de se rapprocher du club en encadrant chaque mercredi les enfants de l’école VTT, afin de leur rendre une part de ce que ses aînés lui avaient apporté, tant dans l’esprit que dans la pratique. Outre la volonté d’UZES VELO CLUB de compter dans ses rangs un coureur de cette qualité, le transfert a pu s’opérer grâce au soutien conséquent accordé par les « Cycles d’Uzès ».
Maxime continuera bien sûr cette année à encadrer bénévolement l’école mais portera donc en plus le maillot rouge, blanc et noir du club. Pour ce dernier, le voir arriver ne peut qu’être bénéfique, notamment pour toutes ses jeunes pousses qui auront à cœur de suivre l’exemple donné.

Vététiste avant tout, Maxime, classé en 2ème catégorie, qui a déjà été champion de France des pompiers, tout comme son père Stéphane, et décroché une belle 7ème place au championnat du monde de la même catégorie, où seul un incident mécanique l’avait privé du titre, a jusque là collectionné victoires et places d’honneur dans diverses compétitions, régionales, nationales et même internationales.
Il a décidé cette année d’attaquer la saison hivernale par le cyclo cross, une discipline différente de la sienne mais qu’il affectionne et qui ne peut que parfaire son bagage technique.
Au programme, les trois épreuves de coupe de France Elite, avec comme objectif une qualification pour le championnat de France. La première manche se déroulait ce dimanche à Gervans dans la Drôme. Maxime l’avait préparée en disputant les we précédents les cyclo cross de Mende et du Boulou. Auteur d’un très bon départ, il s’est retrouvé en 20ème position au premier passage sur la ligne parmi les 87 partants. Devant, à quelques mètres, plusieurs pros dont Francis Mourey, champion de France en titre, Clément Venturini de la Cofidis, Steve Chainel, de Fortunéo. Rajoutez à cela John Gadret ou encore Miguel Martinez, ex champion olympique de VTT, et vous aurez une idée de la qualité de la concurrence proposée à notre néophyte. Le rythme était effréné. Mais il en fallait plus pour impressionner notre coureur. Présent avant tout pour apprendre et soucieux de ne pas se mettre en surrégime, Max a parfaitement géré son effort, terminant, pour une première à ce niveau, à une belle 30ème place synonyme de points marqués et de qualification pour le championnat, ceci malgré un terrain qui ne l’avantageait guère. A l’arrivée, l’accolade chaleureuse de son nouveau président, conscient de la performance réalisée, en disait long sur la fierté de celui-ci. Nul doute qu’il ne s’agit que d’un début et que les batailles à venir nous réserve de belles surprises.

Maxime Hérold à la coupe de France de Cyclo-cross

Maxime était au départ de sa première coupe de France élite de Cyclo-cross à Gervans. Une superbe 30 ème place scratch élite.

Galerie photo de sa course.

Par une belle journée d’été… le Ventoux

C’est par une belle journée d’été mais on ne peut plus chaude que s’est déroulée cette nouvelle sortie ventoux
Parcours très facile 75 kilomètres avec seulement une petite côte à monter depuis Bédoin
Au départ le rythme n’est pas très soutenu, ça discute beaucoup dans le peloton très groupé des neufs personnes qui sont présente aujourd’hui. On retrouve d’abord les athlètes, stéphane, maxime, georges, viennent ensuite les jeunes, mathieu, hugo, suivies des féminines, émilie et anita ferment la marchent les séniors, stuart et hervé. Bien sur tout ce petit monde est bien encadré par une équipe d’assistance de choc et nombreuse. Sont donc là nos fidèles supporters en la personne des parents de hugo que viennent renforcer sa sœur et le papa de mathieu. Bien sur au vu de tout ce monde certains s’interrogent, restera-t-il une place dans la voiture pour moi au cas ou.
ventoux2
ventoux3
Sortie de bédoin, l’ascension commence et de suite des groupes parfois de un se forment. Chacun prend son rythme de croisière car l’ascension est longue et difficile. Le système de la flèche est adopté en pointe la cavalerie légère, on ne les nomment pas tous le monde les connaît vient ensuite le corps de flèche la c’est un peu plus lent mais le coup de pédale est la. Vient ensuite l’empennage composé de hervé et anita qui ont décidés de rester derrière pour que personne ne se perde (lol). Après plus de 2 heurs d’effort, accompagnés par nos supporters (il y a des moments on aurait cru la caravane du tour ), le sommet est en vue. Encore quelques coups de pédales et voilà certains ont fait leur premier ventoux. Le moral est excellent, la fatigue gérable grace toujours à nos encadrants qui sont aux petits soins avec nous. Allez c’est parti pour les séances photos,
ventoux1
Les paysages sont magnifiques quelle vue sur les plaines c’est magique, ça valait le coup. Et puis commence la descente sur malaucène de nouveau chacun à son rythme. C’est vrai quelle est longue. Arrivé en bas petit arrêt pour un casse croute bien mérité. Stéphane est aux anges hervé aussi il y a un établissement qui vend de la bière. Allez dernier coup de collier avant Aubignan. Il reste quelques kilomètres quand tout à coup ça accélère et pour faire plaisir aux filles on fini à 45km/h. Nos suiveurs arrivent péniblement à tenir le rythme. Une dernière bière fraiche et puis retour vers uzès avant la prochaine sortie

Critérium 2016 de la ville d’Uzès : La Provence en force !

Tout le monde avait mis la main à la pâte pour que cette 60ème édition du Grand Prix cycliste de la ville, couru ce dimanche 7 août dans le cadre de la fête votive, soit une réussite : municipalité, commerçants, bénévoles du club….
Et les coureurs ne s’y sont pas trompés. Beaucoup sont venus de très loin : Franche-Comté, Savoie, Aquitaine, Pays de Loire, Pyrénées…. Le critérium ducal s’est désormais fait un nom dans le calendrier fédéral.
Eddy BERANGER, le vainqueur 2015, monté depuis en 1ere catégorie, ne pouvait défendre son titre mais la bataille promettait d’être rude pour lui succéder.
A 16h00, les 38 coursiers s’élançaient pour 70 tours de ville. Très vite la course s’animait sous les commentaires de Nicolas CAILLE, l’excellent speaker auvergnat, désormais fidèle de notre épreuve. Les primes généreuses distribuées tous les 5 tours contribuaient largement au rythme élevé soutenu par les cyclistes. Les attaques fusaient de toutes parts sous le regard ravi et connaisseur du public, toujours plus nombreux.
Vers la mi-course, une dizaine de coureurs parvenaient à se détacher, parmi lesquels le narbonnais CABRERA, les marseillais MAES et DELETTRE ou encore le salonais YOLANDE. Toujours à l’affût, ces quatre là menaient bon train pour aller décrocher les primes. Une petite accalmie, puis, vers le 45ème tour, MAES et YOLANDE prenaient insensiblement le large. Derrière, on se regardait…..on se regardait trop. Le groupe ne devait pas revoir les deux fuyards qui allaient ensuite prendre un tour au peloton qui s’était entretemps en partie regroupé. Seul CABRERA et DELETTRE avaient pu s’en extraire mais il était trop tard. La victoire allait se jouer entre MAES et YOLANDE. La jeunesse du premier ne laissait aucune chance au salonais, largement battu au sprint mais qui pouvait à juste titre se satisfaire de ce beau résultat, lui qui court deux catégories en dessous de celle du vainqueur. Pour compléter le podium, DELETTRE réglait CABRERA au sprint. Le comité de Provence dominait ainsi l’épreuve en s’emparant des trois premières places. Plus loin arrivait le peloton dont s’étaient extraits, entre autres, GARANT et FOUCAULT, venus glaner les places d’honneur.

Du côté des locaux, il faut souligner la belle 12ème place de l’inusable Stéphane HEROLD, lui le vététiste triathlète. Il a su parfaitement gérer son effort, se trouvant régulièrement dans le bon groupe. Moins chanceux, son fils Maxime, auteur d’un bon entame de course, a du arrêter sur incident mécanique.
Enfin, saluons également la belle performance des deux coureurs d’UZES VELO CLUB qui se sont alignés au départ de cette épreuve : Pour Jean-Philippe CALLET, « simple cyclosportif », c’était une première. Après quelques premiers tours difficiles, il a su se mettre dans le rythme et terminer dans le peloton. Il se souviendra longtemps de ce baptême-là !
Tout comme Valentin AUBATERRE, notre vététiste. Lui non plus n’est pas un habitué de ce type d’épreuve mais, avec courage et ténacité, il a su aller au bout. Un grand bravo à tous les deux !
Finalement, avec la collecte effectuée auprès du public, ce n’est pas moins de 1800€ qui ont été distribués à tous ces coureurs, les remerciant ainsi largement des efforts accomplis.
Sur le podium, les meilleurs recevaient en prime fleurs, vin et ours en peluche, des mains du maire de la ville, enchanté du succès du Grand Prix, et la bise de la charmante Prescilla, Miss du pays d’Uzès.
En conclusion, une belle réussite à tous les niveaux qui ne peut qu’encourager le club à organiser en 2017 la 61ème édition de sa course la plus ancienne.

D.O

Le Classement 2016 cliquez ici

Nos généreux donateurs : liste-donateurs-gp-2016

UZES VELO CLUB- chez Denis Orivelle -chemin Ségaras-30700- Montaren-06 27 81 35 23- dorivelle@hotmail.fr –association loi 1901 déclarée en préfecture du Gard le 16.12.92 sous le n°1-12635 – affilié FFC – Siret n°44793972900011