Cette année, UZES VELO CLUB s’est lancé un nouveau défi : organiser une manche du challenge gardois, ce qui porte à quatre le nombre d’épreuves organisées par l’UVC en 2018. Comme il faut environ trois mois pour en préparer une, le compte est vite fait, on se retrouve sur le pont toute l’année ! Eh bien tant pis, on s’est lancé quand même. Il fallait donc trouver un site accessible susceptible d’accueillir entre 600 et 700 personnes, avec parking et électricité à proximité, tracer des boucles, pour les grands, pour les petits, ouvrir quelques monotraces, déboiser parfois, obtenir les autorisations nécessaires et notamment l’accord de la commune concernée, trouver des soutiens, des sponsors, des bénévoles, etc, etc…..

Et finalement, pari réussi : le jour J, ce dimanche 18 mars, tout était prêt, non sans mal ! C’est le village de Saint Maximin qui nous a accueillis. Dès le début du projet, le maire et ses adjoints nous avaient accordé leur soutien.

La météo, un temps incertaine, a finalement été clémente. Fraîche certes, mais nous sommes passés à travers les orages qui ont frappé le département.

Des poussins au Masters 50, ce sont 344 coureurs qui ont répondu présents, dont une double championne de France.

A partir de 9h30 les courses se sont enchaînées régulièrement. Le parcours, physique et que les pluies récentes n’avaient pas dégradé, a comblé la plupart des coureurs.

Le public, fin connaisseur, a pu apprécier la hargne des vététistes de tous âges qui nous ont offert de belles joutes. Et s’il est un geste qu’il fallait retenir pour imager l’esprit de sportivité qui a prévalu durant cette journée, c’est l’arrivée des deux vainqueurs de la catégorie reine, main dans la main, un grand sourire aux lèvres. C’est ça le VTT !

Une grande journée également du côté des 36 coureurs d’UZES VELO CLUB . Déterminés à faire briller leur nouveau maillot, ils nous ont offert deux podiums et plein de très belles places, pour preuve le magnifique tir groupé de nos minimes qui font 6, 7, 8 et 9 ! Il y avait du rouge partout sur la ligne d’arrivée ! Côté malchance, le pompon revient au jeune poussin Hugo : parti en tête, il a été  victime comme il y a un mois d’un saut de  chaîne qui l’a relégué à  la 15ème place. Pas assez pour le décourager, la rage au cœur et les dents serrées il remonte ses adversaires un à un pour finir au pied du podium !

Les récompenses remises par les élus locaux, il ne restait plus aux 30 bénévoles qu’à tout remballer, débaliser, nettoyer, transporter, ranger…… fourbus mais contents, tous ne pensent déjà qu’à remettre ça en 2019 et certains cogitent déjà sur les points à améliorer au parcours….. C’est ça la passion !

Denis