La ronde de Saint Siffret :

Aujourd’hui, le thermomètre affiche des températures hivernales et l’air glacial qui nous arrive par le Nord est loin de réchauffer l’atmosphère. Cependant, sur le “tarmac“ de l’esplanade nous sommes quelques uns à vouloir braver la froidure : 8 adultes et 3 ados. Chez les jeunes, il y a Aloïs, Adrien et Clément et chez les anciens, Catherine, Nicolas, Raoul, Georges, Gilles J, Gérard, Claude et Alain. Gilles B est bien présent sur l’aire de départ mais, il nous annonce qu’il va faire un circuit (le 9) avec Yann en VTTAE. A propos, Gérard étrenne lui aussi un VTTAE tout neuf. Il se fait un petit peu chambrer par tout un chacun mais, gentiment.

Afin d’éviter le mistral, nous partons du côté du château Bérard et remontons le plateau de Saint Siffret jusqu’à arriver sur les hauteurs de la combe de l’Evesquat. Nous décidons de l’emprunter et de la descendre entièrement. Ceci étant fait, nous poursuivons par les sentiers remontants, dont l’un a été ouvert récemment, qui conduisent au réservoir d’eau de Saint Maximin. Nous continuons ensuite de l’autre côté de la route en direction de Saint Siffret, descendons toute la combe de la Boissière (combe des bidons pour les chasseurs du village). Celle-ci porte toujours les stigmates des crues de 2012 et demande une grande concentration lors de certains passages rocailleux, en bordure de crevasses profondes. La remontée s’opère par le chemin carrossable qui suit mais oh! combien dur à grimper avec nos vélos musculaires. Beaucoup d’entre nous terminent à pied. Gérard jubile. Nous passons Saint Siffret et prenons le chemin des Planes. Nous redescendons côté château Bérard afin d’éviter d’être frigorifiés par le vent en plongeant côté plaine. Nous arrivons à Uzès en fin d’après-midi après un périple de 27 kilomètres environ.

Pas énormément de kilomètres courus peut-être mais, présence de quelques portions difficiles sur ce circuit qui emprunte certains passages balisés récemment pour la vététruffe 2018. Par ce trajet, bien abrité, nous avons pu éviter les assauts de la bourrasque et c’est finalement ce qui compte le plus.

_____________________

Un autre groupe VAE se sont donnes rendez vous a St Quentin pour faire le circuit 9, yannick , un ami de yannick et gilles

Depart 14 h, nous avons avale ce 30 km a 16 km/h de moyenne, a 16 h dans la voiture

gilles