Le tour de Saint Siffret :

12 participants à cette sortie. Diantre! Cela commence à faire un beau groupe avec encore de nouveaux(elles) venu(e)s comme Sophie, une amie de Catherine, ou Camille qui revient enfin vers nous, toute belle, toute vétue de rose. Nous avons aussi une petite pensée qui s’envole vers Françoise, immobilisée depuis quelques semaines chez elle à cause d’une mauvaise bronchite. Espérons son rétablissement rapide.
Le départ est aujourd’hui fixé à 13 heures 30 pour éviter un retour nocturne en cette basse saison.
Nous roulons jusqu’à Argilliers par les chemins traditionnels, faisant une courte halte au vieux pont romain, près de Bornègre, pour la photo de famille. Passé Argilliers, nous remontons jusqu’à la cabane des chasseurs. Là, 2 possibilités s’offrent à nous: soit prendre la succession de monos qui amènent peu à peu vers les Grandes Planes soit, solution proposée par Gilles et adoptée, faire un bout de circuit, en avant première, par le futur tracé de la Vététruffes 2018. C’est en plus l’occasion de tester cette section. Les chemins sont nouveaux car ils ont été ouverts il y a très peu de temps par les disciples de Nemrod pour favoriser la chasse aux phacochères…. La circulation n’y est pas très aisée car la bande de roulage, encombrée de détritus ligneux et de blocs calcaires, ne se gagne pas facilement. Chaque coup de pédale, dans ce milieu hostile, est une véritable prouesse. Le pilotage, dans ces conditions, requiert une précision d’horloger. Bientôt le stade de Saint Siffret est en vue et avec lui, la fin de la galère. Enfin presque. Nous continuons ensuite en direction de la table d’orientation et descendons dans la plaine par un petit sentier (ouvert par Jean-Renaud), joli mais, oh! combien difficile à négocier. Les taillis reprenant peu à peu leur volume naturel, ferment en partie le passage et compliquent pas mal notre progression. L’entreprise est un brin aventureuse et c’est à pied que la plupart d’entre nous fait la jonction avec la plaine au niveau du château de Plantéry. Certes, il eût été plus judicieux de redescendre par la vallée de l’Eure car nous y aurions trouvé une meilleure configuration de terrain. Mais, ça c’est pour la prochaine fois, promis.

La semaine prochaine, le groupe partira à la même heure mais reviendra très tôt pour cause d’Assemblée Générale du club. Venez y nombreux.

__________________