Sur le plateau de Saint Laurent:

Aujourd’hui, le ciel est gris mais pas trop menaçant. Un léger vent, un peu froid mais pas glacial, se fait sentir. Une rando VTT dans ces conditions est tout à fait envisageable. Peu à peu, un petit groupe de 7 vététistes se forme sur l’esplanade : Gérard, Dimitri, Philippe A, Gilles B, Jean-Marc, Romain et Alain.

Nous roulons tout d’abord en direction de Saint Quentin par le chemin du mas d’Ayran. Sur les premiers kilomètres, ça pince un peu car nous sommes en terrain déboisé. Arrivés au village, nous prenons le sentier qui conduit à l’aven de Vallorgues. Pas facile d’y arriver car nous devons contourner une propriété privée dont l’accès est barré par une clôture grillagée. Nous retrouvons le chemin normal un peu plus loin et atteignons le plateau supérieur après une petite demi heure de roulage sur un mono assez inhospitalier à cause des zones pierreuses qui compliquent et durcissent notre progression. Puis un peu de roulage facile sur un chemin carrossable nous conduit sur un autre sentier que nous suivons pour arriver sur la route tout près de Saint Laurent la Vernède. Nous prenons la direction de la Bastide d’Engras pour nous retrouver sur le circuit N° 9. Nous choisissons de le suivre mais, à contre sens de façon à aller jusqu’à Vallabrix. A l’entrée du village, nous prenons, sur notre gauche, en direction des sablons. Nous les passons pour nous retrouver sur la route qui descend de Saint Victor des Oulles. Traversant celle-ci, nous rentrons à Uzès par le moulin neuf et ensuite par le mas Laurent après Rocheferrant. Arrivés à Uzès par la montée du Serrebonnet, nous nous dispersons après une boucle de 32,5 kilomètres environ.

Ce circuit présente par endroits quelques difficultés qui forcent à mettre pied à terre. Malgré ce, il est équilibré dans ses zones de roulage et procure d’excellentes sensations.

___________________