Le tour de plaine:

Aujourd’hui il y a grand vent et pédaler dans ces conditions n’est pas toujours très agréable. Aussi nous partons plein Nord en direction des bois de Larnac. Dans le groupe, il y a Catherine, Jean-Luc et son fils Aloïs, Péto, Georges, Dimitri, nouvellement venu, Yann et moi même.

Après une traversée rapide mais plutôt aérée de la courte plaine, nous voilà à l’abri dès les premières frondaisons. Nous pédalons jusque sur la crête des bois par quelques monos sympas, un peu obstrués parfois par une végétation en souffrance du manque d’eau. Georges craint d’ailleurs d’y érafler la belle tunique de son VTT tout neuf. Un peu de roulage sur la cime et sur le chemin tout en lacet qui domine la plaine et nous sommes déjà en train de redescendre au niveau de celle-ci par le château d’eau de Saint Médiers. Détournés de notre chemin en direction du gour de Conques par un chasseur, chef de battue, nous empruntons alors le mono qui part de Saint Médiers et va jusqu’au petit pont de la Baume. Ensuite nous étirons notre sortie jusqu’à Gattigues en n’omettant pas de rider sur tous les petits sentiers qui se trouvent sur notre passage. Puis, c’est la Bouscarasse, Serviers, la Carcarie de Montaren et ensuite Uzès par les vignes.

Ce petit tour, somme toute assez varié, ne présente pas de difficultés particulières et nous a permis de rouler sur notre espace favori tout en étant constamment protégés de la bourrasque. Quelques crevaisons (Yann, Péto) ont retardé quelque peu notre progression mais, comme nous ne sommes pas pressés, c’est pas trop grave. Dimitri dont c’est la première sortie avec notre groupe a apprécié le parcours et a montré de réelles qualités de biker.

____________________